Horus

Dieu tutélaire des pharaons, il domine et protège aussi bien le roi serpent de la 1ère dynastie qu'un pharaon de la XXXe dynastie.


Hiéroglyphe solaire de l'intelligence vive et de l'adaptation, le faucon pèlerin, emblématique d'Horus, représente l'âme dans la plénitude de la félicité, qui traverse le ciel sans se lasser. . .

Horus est le myste à qui on enlève le bandeau et qui découvre une autre réalité, l'autre versant de la création. L'héritage de la Tradition est préservé par l'acuité nouvelle de son regard. Il devient la lumière amoureuse où coexistent le Soleil et la Lune, les yeux de l'univers - l'éternité.

Conformément à l'ancien mythe, Horus est représenté sur l'axe du Temple en disque ailé, et en scarabée, dont le nom égyptien signifie "venir à l'existence", une manifestation du démiurge. C'est sous cette forme que le soleil est figuré le matin.

A midi, il devient la boule que le scarabée pousse devant lui. Ainsi, en est-il par analogie affirmé au sein de son Rituel d'Initiation, chaque Initié dit "égyptien" ou de Misraïm devient à son tour "Enfant d'Horus"; que la Tradition nomme les "Successeurs d'Horus".

La vie des Loges gagnerait à être connue, et nous en sommes aussi bien convaincus. C'est pourquoi chaque Secrétaire ou Vénérable proposera bientôt ici des informations et les programmes de ses Travaux. Et, tous, d'en tirer les enseignements dans un esprit de partage.

A très bientôt.