Loge Amon-Râ

Amon-Râ

La vie des Loges gagnerait à être connue, et nous en sommes aussi bien convaincus. C'est pourquoi notre Secrétaire vous proposera bientôt ici des informations et les programmes de nos Travaux. Et, tous, d'en tirer les enseignements dans un esprit de partage.

 

© Le sceau de la Loge Amon-Râ est une oeuvre réalisée par l'artiste-peintre Claude Andréotto, pour les besoins exclusifs de la Grande Loge Mondiale de Misraïm.

Râ ou Rê, la lumière, vient écouter les « paroles » de l’âme divinisée, par lesquelles elle affirme avoir reçu la révélation de la doctrine initiatrice et avoir vécu selon ses commandements...

Amon-Râ est le dieu le plus important de la mythologie égyptienne. Il est celui qui parle aux âmes, les protège, leur assigne leurs places, les fait respirer, leur accorde la félicité et vivifie par la vérité de ses paroles.

La forme originelle de son nom est Amon. Il prend les titres d'Amon-Râ lorsqu'il est dans toute sa gloire. Son lieu de culte principal était célébré à Louxor (Thèbes), la ville antique d’Ouaset, mais surtout à Karnak, le temple le plus florissant du pays.

Amon le caché apparaît comme un dieu souverain. Certaines légendes racontent que par sa semence, il fertilisa le cosmos. Il avait la peau bleue car sa chair était constituée de lapis-lazuli, pierre magique par excellence.

C’est sous la XVIIIè dynastie qu’il fut associé à Rê, le dieu solaire de la ville d’Héliopolis.

Les temples nubiens sont souvent édifiés à la gloire d'Amon-Rê et il semble bien que le roi divin aurait été vénéré encore après le culte d’Isis, jusqu'à l'avènement de l’islam.

A très bientôt.

 

* Loge fermée à Escragnolles.

 

CEREMONIE DE CONSECRATION DE LA LOGE (2ème LUNDI, SAISON 2013) :