Expression du Grand Maître Général

 

Cher Visiteur, et Chers amis,


Ces quelques lignes amicales pour ouvrir aux relations...


La Franc-maçonnerie se définit comme une société variée ou plurielle et, s'il n'est pas méconnu de tous que l'Ordre de Misraïm, réactivé au sein de la Grande Loge Mondiale de Misraïm, ait pu être fondé en France en 1784, il a été depuis le début du siècle dernier quelque peu oublié. Et, c'est bien normal.

Pourtant, aux origines de la Franc-maçonnerie française seules quatre Obédiences travaillaient de concert, et même se retrouvaient chaque mois pour œuvrer à l’installation de la Franc-maçonnerie en France ; il s’agissait de :

     » le Grand Orient de France, 1773    

     » la Grande Loge de Misraïm, 1803

     » le Suprême Conseil (Rite Écossais anc. et acc.), 1804
     » la Grande Loge Symbolique Écossaise, 1880

La Franc-maçonnerie se voulait universelle, et cette universalité n'a pas été fondée sur l'identité et l'uniformité des langues, des cultures, des croyances et des rites, mais sur la diversité et les différences. Et, par idéal, l'Ordre en son entier, soit en toutes ses Obédiences confondues, l’a admis et accepté puis il a reconnu ces distinctions et en a fait, paradoxalement, un facteur essentiel de l'union des Maçons.
C'est pourquoi nous pensons que, si la Franc-maçonnerie doit être encore une des chances du monde de demain, la règle essentielle de tous les chefs de l’Ordre doit être de faire toujours triompher, autant que faire se peut, cet esprit de concorde et d'harmonie, cet esprit d'amitié et de fraternité sans lesquels il n'y a pas de vie maçonnique et humaine possible entre les Maçons.

L'oeuvre est longue, difficile, et a été si souvent menacée ces dernières années, mais nous ne saurions renoncer car c'est la réalisation de cet idéal qui justifie l'action maçonnique, fait le Maçon, et retrouver l’homme sur les chemins du travail, de l'amitié et de la communion.

 

Tandis qu'en la reprise de ses relations avec l'Ordre maçonnique présent sur les deux hémisphères il aura été resigné ces dernières années quelques Traités fondamentaux de reconnaissance mutuelle entre la Grande Loge Mondiale de Misraïm et d'autres grandes organisations maçonniques, tant en France que dans le monde.

Longue vie à l'Ordre !
Longue vie à la Grande Loge Mondiale de Misraïm !
Pierre-Philippe BAUDEL
Grand Conservateur Général
de l'Ordre (Officiel) de Misraïm